Be Improving your blood circulation

Photographie d'une paire de manchons mollets de la marque Zero Point, coloris jaune

L’insuffisance veineuse

En tant que RUNNER, vous connaissez tous la fatigue musculaire: jambes lourdes, bras gonflés pendant ou après les efforts. Ces états de fatigue sont les résultats de la surcharge sur les valvules veineuses qui entraînent une mauvaise circulation du sang vers le coeur. Le retour veineux devient dès lors insuffisant. Le sang s’appauvrit en oxygène et la fatigue s’installe par exemple par les crampes.

La compression médicale

La compression entoure les muscles graduellement avec une intensité adaptée.

Les avantages pendant votre running

Favorise le transport de l’oxygène
Améliore le métabolisme
Améliore l’endurance
Supporte les muscles
Ralentit l’effet de gonflement

Récupérez après votre running

Métabolisme très efficace qui aide votre système à retrouver son équilibre très rapidement. Vous récupérez plus vite !

Prévention des blessures

Crampes musculaires
Périostites
Inflammation du tendon d’achille
Problèmes aux chevilles

Stand YnnovaSports
Rencontrez les experts de la marque de compression médicale Zero Point de 14h30 à 16h30

Bénéficiez de 20% de réduction sur la gamme manchons, chaussettes de compression.



| Teasing de la marque Zero Point | True medical compression | Made in Finland |

Tu veux devenir la meilleure version de toi-même ?

 

Le premier pas pour changer ta vie et devenir la femme que tu désires être, c’est de FAIRE LE PREMIER PAS ! Comment ?

Tout commence par un désir, un rêve, une vision

Que puis-je faire pour que mes rêves ne restent pas des rêves ?

Pose-toi ces questions :

Quel est mon objectif ?

Qu’est-ce que j’aimerais obtenir ?

Qu’est-ce que l’atteinte de cet objectif m’apportera qui est encore plus important pour moi ?

Focalise-toi sur ton but, le résultat que tu souhaites obtenir :

  • Avoir un corps plus tonique, plus musclé
  • Perdre du poids, pouvoir remettre mon jeans d’il y a 5 ans
  • Avoir plus d’endurance
  • Me prouver à moi-même et aux autres que je peux réussir à courir 4 km d’affilée
  • Faire ma première course de 5 km

Ne te focalise pas sur des moments désagréables, comme la douleur d’une courbature ou la fatigue. Au contraire, ces moments signifient que tu es sur le bon chemin !

Visualise ce résultat :

  • Des jambes fines et musclées, des abdos bien dessinés
  • Un poids plus léger sur la balance, être en bonne santé
  • Moins d’essoufflement en montant les escaliers, plus d’énergie au quotidien
  • Me sentir belle, musclée, et voir la fierté dans le regard de mon homme
  • Être un exemple pour mes enfants
  • Me retrouver à l’arrivée après avoir couru ces 5 km, heureuse

 

Imagine ce que tu ressentiras :

  • Fierté, satisfaction, plaisir, joie, meilleure estime de toi, plus de confiance en toi, un merveilleux sentiment d’accomplissement…

Astuce :

  • colle une photo de toi ou d’une personne qui t’inspire sur ton frigo, sur le miroir de la sdb. Chaque fois que tu la regarderas, cela imprimera à ton cerveau la stimulation d’agir, ce qui te programmera positivement à l’action. Cette photo entretiendra aussi ta motivation.
  • Écris tes objectifs pour les rendre plus réels. Affiche-les p.ex. sur un mur.

 

Muscle ta motivation !

Plus tu entraînes un muscle, plus il devient fort. Il en est de même avec ton mental : plus tu  l’entraînes, plus il devient puissant. Utilise-le pour t’aider !

Fais un planning pour la semaine, car si tu n’as pas de plan fixe à suivre, tu sortiras du cadre et tu perdras tes repères. N’oublie pas : un but sans un plan n’est qu’un souhait !

Fixe-toi des objectifs réalisables, ne mets pas la barre trop haut dès le début. Si l’objectif final est encore loin (courir un 10 km), fixe-toi des objectifs intermédiaires (5 km), ceci t’évitera de te décourager et te permettra de rester motivée sur la durée.

Mesure tes progrès.

Note tes progrès dans un cahier d’entraînement (durée, fréquence cardiaque…). C’est un super moyen pour voir ta progression, de savoir ce que tu étais capable de faire au début et de savoir ce que tu es capable de faire après un certain temps. Fais un graphique, son effet est magique !

Nous sommes des êtres humains. Il est facile de trouver une excuse, comme la fatigue, les enfants, le boulot, le rhume…Donc, tu vas vivre des petits échecs. C’est normal et ce n’est pas l’échec qui est important. Ce qui est important, c’est de te relever !

Adopte la méthode des petits pas, n’essaie pas d’en faire trop !

L’erreur que l’on a tendance à faire quand on commence une nouvelle activité, c’est de vouloir y aller à fond, et ceci dès le début. Aïe, tu connais sans doute ces courbatures qui durent toute une semaine…

En faisant un pas après l’autre, tu réalises que tu contrôles la situation. Et si tu commences petit, tu ne pourras pas échouer.

Récompense-toi !

Félicite-toi, offre-toi une récompense : un massage, une nouvelle paire de running,…

Voici quelques boosters :

  • Mets une phrase motivante, une citation qui te booste à côté de ta photo. Récite-la plusieurs fois par jour en te visualisant une fois ton objectif atteint.

Ton cerveau ne fait pas la différence entre une image réelle et une image imaginaire. En visualisant régulièrement l’objectif atteint, tu te programmes positivement et ton  inconscient te permettra plus facilement de mobiliser tes ressources pour atteindre ton but.

  • N’oublie pas que tes pensées te contrôlent. A toi donc de les mettre au service de tes succès ! Sois ta meilleure amie ! Encourage-toi et sois  sympa avec toi, car c’est toi qui dois entendre ce que tu te dis !
  • Achète-toi une nouvelle tenue !
  • Fais une playlist de musiques qui te donnent envie de bouger !
  • Change de parcours pour éviter la monotonie. Emmène une copine !

Et n’oublie pas : plus tu t’entraînes, plus tu secrètes d’endorphines (ah, ces fameuses hormones du bonheur!), et plus tu auras du plaisir. Je te souhaite la bienvenue dans le monde des femmes bien dans leur corps et dans leur tête !

JUST DO IT & BE YOU !

Marie Lanners, Psychologue du Sport et Coach Mental professionnel en performance sportive